Moulinsart-sur-Loire

Tout gamin ayant dévoré les albums de Tintin a rêvé un jour de visiter le fameux château de Moulinsart du capitaine Haddock. C’est désormais possible au château de Cheverny, grâce à l’exposition “Les secrets de Moulinsart”.

Apparu dans l’album “Le secret de la Licorne”, le château de Moulinsart a été inspiré à Hergé par le château de Cheverny, devenu au fil du temps un lieu de pèlerinage incontournable des Tintinophiles. Le marquis de Vibraye, propriétaire de Cheverny et lui-même amateur de Tintin, a bien compris tout l’intérêt que cette inspiration pouvait apporter à son château et, en 2001, a mis en place une belle exposition en collaboration avec la fondation Hergé, sur le thème des “Secrets de Moulinsart”.

A travers six décors reproduisant fidèlement ceux des albums de Tintin, le visiteur est amené a parcourir Moulinsart tel qu’Hergé l’a imaginé, de la crypte où Tintin est enfermé par les frères Loiseau dans “Le secret de la Licorne” au laboratoire de Tournesol (avec reproduction du fameux bathyscaphe en forme de requin) en passant par le salon du château dévasté par les expériences du professeur…

Rien ne manque dans cette scénographie rythmée par les dialogues et les bruitages du dessin animé. Seul point pouvant choquer certains amateurs, la reproduction de la chambre de Tintin, qui n’apparaît dans aucun album, est le fruit de l’imagination des concepteurs de l’exposition. L’on y voit un bureau avec un poste de radio (qu’on imagine sorti des premiers albums, lorsque Tintin réside encore dans son appartement bruxellois), un lit simple avec, à ces cotés, le panier de Milou, et surtout quelques tenues portées par le reporter au fil de ses aventures.

Le parcours se termine sur une série de portraits en forme de clin d’œil aux personnages d’Hergé, qui rapproche les véritables occupants du château de Cheverny de ceux de Moulinsart (le majordome et Nestor, la femme de chambre et Madame Irma, l’assureur et Séraphin Lampion, etc.) avec une ressemblante parfois désopilante !

En plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *